Furniture and Decoration Furniture and Decoration       Accès exposant Accès exposant   Accès membre Accès membre

La lampe de salon : un luminaire indissociable de notre quotidien

Les différentes décorations possibles de la lampe de salon

Avec l’avènement de la lampe à incandescence au XIXème siècle, celle-ci peut se permettre d’être un véritable objet décoratif. La lampe de table éclaire toute la pièce ; elle se décline dans tous les styles et tous les matériaux ; il peut s’agir de bois, fer forgé, cristal ou tissu. La lampe à poser, devant à elle seule assurer l’illumination de toute une pièce, il est normal que tous les regards se portent sur elle. La lampe de salon est le luminaire typique dont le but est d’éclairer la pièce mais surtout d’apporter une touche finale à la décoration ; lampe en plâtre, en céramique ou en acier, ce luminaire se décline dans plusieurs formes et possède différents coloris. La lampe en verre permet un jeu de lumière et une déclinaison des couleurs. Grâce à ce luminaire, toutes les fantaisies sont permises. Que le style de décoration soit baroque, urbain, rococo ou classique, il est impensable de ne pas utiliser la lampe de salon comme élément décoratif.

La lampe de table : élément fonctionnel et sacré

On se souvient de la lampe merveilleuse d’Aladin. Le caractère sacré de la lumière fait de la lampe un élément important de la vie quotidienne dès l’Antiquité : une pierre creuse contenant de l’huile végétale et une mèche permettait d’apporter de la lumière. Certes ce n’était pas un éclairage performant, mais l’homme pouvait ainsi se déplacer dans la pénombre ou avoir un peu de lumière dans son logis grâce à la lampe à poser. Il existait une coutume singulière selon laquelle, pour choisir le nom d’un enfant, on allumait plusieurs lampes, on leur donnait à chacune un nom, le nom de l'enfant étant celui donné par la dernière lampe qui venait à s'éteindre. Des lampes étaient également déposées dans les tombeaux, accompagnant le défunt dans son dernier voyage. Il était d’usage de ne pas éteindre la flamme, du fait de ce caractère sacré. Peu à peu, la chandelle a remplacé la lampe, cette dernière étant destinée aux familles pauvres.